Aujourd’hui le SIDA peut vous laisser tranquille


Oui, le SIDA est enfin devenu sympa, il vous laisse tranquille après votre mort!

Ah ben oui, pour une fois que vous pouvez garder un truc sans que personne ne vous envie, il faut pas non plus abuser, vous ne pouvez pas râler tout le temps.

Tant que vous serez vivant(e) le sida vous suivra, vous penserez au jour où vous avez préféré économiser quelques dizaines de centimes pour risquer votre vie, vous y penserez tous les jours, votre meilleur souvenir.

Le manque d’argent est certes un petit problème mais j’imagine que ce n’est pas le seul, car si on regarde rapidement la population touchée par le SIDA on se rendra compte qu’il ne touche pas uniquement les milieux défavorisé (ou moins favorisé).

sida

Alors quoi? Pourquoi aujourd’hui encore les jeunes (et les autres) prennent autant de risques?

Mais bien sûr, c’est pour le plaisir! Il faut le dire vite, « le plaisir », car si j’ai bien compris on prend rarement du plaisir avec le SIDA.

Le SIDA est sans doute le compagnon qui vous suit partout, le seul qui ne vous quittent jamais même quand vous l’insultez de toutes vos forces.

Le SIDA est votre meilleur ami, et parfois même le seul et unique car aujourd’hui encore le SIDA est synonyme d’exclusion.

Le SIDA est votre billet d’entrée pour la sortie!

Alors ne déconnez pas, une vie ça n’a pas de prix, et surtout il n’y a que dans les film quand le générique est enfin là  que l’acteur malade rentre chez lui en bonne santé après 1h30 de souffrances, mais non la vie ce n’est pas un simple film, pas de pause, pas de générique de fin pour la maladie qui ne se guérit toujours pas!

Et si tu n’as pas les moyens d’acheter un préservatif, tu peux soit demander à  une connaissance de t’en lâcher quelques-un, soit abandonner le café pour te les payer, soit patienter encore quelques temps jusqu’à  l’arrivée des distributeurs de préservatifs à  20 centimes dans les universités.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, a annoncé l’arrivée de distributeurs de préservatifs à  20 centimes d’euros dans les universités françaises, c’est bien moins cher que dans les commerces habituels!

Si vous aviez les moyens vous pourrez utiliser trois fois plus de préservatifs!

Oui c’était le mot de la fin pour finir sur une note positive!

Au fait, si vraiment vous n’osez pas vous arrêter pour les acheter (pourtant c’est bien normal) vous pouvez toujours les acheter sur le net!

Si possible éviter les occasions… 😉

Et laissez vos commentaires, en décembre je dois expédier quelques préservatifs, tout neuf, tout beau, bien emballés et surtout c’est discret 😉 Avec un peu de chance c’est vous qui les recevrez!

Conclusion, si vous voulez que le SIDA vous laisse tranquille, n’oubliez pas, les préservatifs!

Quelques liens utiles:

http://www.sida-info-service.org/
http://www.sidaction.org/
http://www.aides.org/


Fast Forward Holophonics