Le seul invité, Léonard Lasry


Le seul invité, c’est celui de Léonard Lasry, c’est aussi celui que l’on aimerait voir rester jusqu’au bout de la vie.

Le seul invité c’est un nouvel univers musical dans lequel on plonge avec une envie et délectation, un EP qui se dévore avec empressement telle une friandise délicieuse.

On se régale de cet amour qu’il nous conte dans cet album, l’amour sous toutes ces formes, de la plus belle et romantique à la plus triste et douloureuse..

L’amour qu’il met en valeur avec cette voix sensuelle accompagnée de mélodies pop excitantes.

L’original nous ouvre les portes du cœur, vous savez cet espace incroyable qui nous fait faire bien des choses tant qu’il bat…

Il y a une petite musique qui quand on l’entend nous fait inéluctablement penser à l’amour, et cette musique c’est celle d’Un Baiser sans goût, une musique entre mélancolie et espoir explosif, on y découvre cet amour qui nous porte haut mais parfois trop proche du précipice, l’instant où tout bascule, où l’amour passe…

L’amour et son désir, c’est de cela qu’il s’agit dans Comme au début d’une joie, on profite de l’instant sans imaginer la suite, on voit ce qu’il y a de plus beau tout là-bas.

Le tour de nos interdits, et les difficultés à trouver l’équilibre et à voir l’amour prendre son envol pour un long moment.

Le Seul invité est aussi remixé par LAFAYETTE, il y a aussi une version alternative par le crooner suédois Jay-Jay Johanson.

L’amour à la façon d’une pièce de théâtre à découvrir dans cet EP qui annonce un album à venir pour l’été…

Léonard Lasry a déjà publié 3 albums : Des illusions (2006), Nos jours légers (2010), L’ exception avec Elisa Point (2012).

Le seul invité, Disponible chez 29Music.

Et pour ne pas partir sans musique, voici un premier extrait de ce très beau titre:

www.leonardlasry.com


Soutenir Framasoft