Rivers That Run For A Sea That Is Gone, le nouvel album de REPTILE YOUTH


Rivers That Run For A Sea That Is Gone, (RTRFASTIG) c’est le nouvel album de Reptile Youth qui sortira le 10 Mars 2014.

Un album édité chez Kobalt Publishing que nous allons vous donner envie d’écouter !

Le premier single  » JJ  » à  découvrir à  travers un clip (ci-desssous) est déjà  disponible !

reptile-youth-l

Mads Damsgaard Kristiansen (chant) et Esben Valloen (basse) ont débuté leur carrière musicale avec un premier nom  » Reptile & Retard qui va devenir Reptile & Youth, depuis leurs débuts en 2009 ils n’ont jamais cessé de refuser d’entrer dans une case précise, et quoi de plus génial pour un groupe qui a décidé que l’art était au centre du mouvement dans lequel ils se son placé…

L’album Rivers That Run For A Sea That Is Gone est évidemment représentatif de cet état d’esprit puisque si la musique est bel et bien là  comme on s’y attend, le projet est plus large avec des collaborations variées. On retrouve donc le photographe sud-africain Roger Ballen qui réalise ici l’artwork de l’album.

Du coté du studio c’est à  Jens Benz qu’ils ont fait appel, l’un des producteurs les plus reconnus en ce moment au Danemark.

Les collaborations ne s’arrêtent pas là  puisque Brian Thorn a participé au mixage de l’album après avoir produit  » The next day  » de Bowie ou encore  » The Suburbs  » d’Arcade Fire. Le mastering a été réalisé par Joe Lambert.

Et tout ça alors, à  quoi ça sert ? Tout simplement à  ne pas prendre la même place que de trop nombreux titres, le fin fond d’un disque dur noyés au milieu de milliers de MP3.

Et oui, la musique c’est top, un album c’est toujours assez génial d’en avoir un entre les mains, mais le but premier c’est quand même de se retourner un jour en disant  » Eux, ils ont laissé leur marque  » !

Alors oui, c’est album a tout ce qu’il faut pour rester en bonne place dans n’importe quelle playlist et être écouté souvent en appréciant à  chaque instant.

JJ, le premier single que vous pouvez découvrir ici s’inspire de la correspondance du groupe avec un fan toxicoman. Vous devriez en plus de la musique adorer la vidéo réalisée par Jonathan Leder et le remix de Trentemà¸ller (à  venir dans quelques jours, le 21 février).

Laisser une trace

On retient la musique, on enregistre aussi facilement les images, et le projet Rivers That Run For A Sea That Is Gone est bien partie puisque l’idée c’est de réaliser une vidéo par titre.
Et pour laisser une trace, autant proposer de la diversité, et ce qui sera fait puisque 11 réalisateurs de 11 nationalités différentes vont participer au projet :

John Londono (Canada), Rita Lino (Portugal), Lucy McRae (Astralia), David Richardson (UK), Marie Kristiansen (Norway), Rasmus Weng Karlsen (Denmark), Jonathan Leder (USA), Peter Kaaden (Germany), Dian Kunst (Spain), Ellen Lofts & Thorbjörn Ingason (Iceland) et Rai Nadal (Spain).

Quand on les écoute, quand on les voit, on n’a qu’une envie c’est faire la même chose !

Des guitares carrément rock, une vague géante de beats électro qui déferle sans prévenir…

1er single  » JJ  » – Disponible en écoute publique ici :

Rendez-vous le 21 février pour découvrir le remix de  » JJ  » par Trentemà¸ller.

La suite ailleurs sur le web:
http://reptileyouth.com/
http://facebook.com/reptileyouth
https://soundcloud.com/reptile-youth-rtrfastig

photo-reptile-youth

Soutenir Framasoft