Le Bon Nob – P’tit Con


Si vous écoutez les sorties rap que l’on partage avec vous, vous savez que le rap français dépasse les apparences et les clichés obsolètes, car le rap aujourd’hui comme hier propose encore un sacré son pour un super sens!

Et à cette aventure du son et du sens, Le Bon Nob est certainement un des artistes les plus talentueux du moment!

Un rappeur de 28 ans qui a flirté avec les mots depuis ses débuts, à travers les poésies de son père, et surtout avec un grand frère qui va lui faire découvrir le hip-hop des années 1990.

La musique débute pour Bruno à 15 ans, mais c’est un concert qui va tout changer, celui de KRS-One à l’Elysée Montmartre.

« Au bout de deux heures de concert, il lance un open mic. Je me suis faufilé sur la scène, KRS était au fond de la scène avec son DJ. J’envoie mon couplet et j’entends les gens applaudir. Je n’ai pas compris mais KRS était revenu sur le devant de la scène et me désignait genre “Big up, ça c’est bon !” J’ai vu les gens crier, j’ai trop kiffé et je me suis dit “C’est ça que j’ai envie de faire” »

Et voilà comment une passion se transforme en vocation!

On l’a déjà entendu sur pas mal de projets, quand il écrit pour lui, il met tout sur le fond, pour la forme ça passera après et c’est tant mieux!

« Je préfère écrire un texte intéressant même si ce n’est pas très actuel dans la façon de poser que de me prendre la tête sur un style de fou mais de ne rien dire d’intéressant parce que la forme m’a bloqué »
Nob

« J’aime faire des constats, donner des solutions. Il faut avoir un message, que les gens retiennent quelque chose. Tous les rappeurs que j’écoutais quand j’étais petit, je les kiffais parce qu’ils m’apprenaient des trucs. Trop peu me font cet effet là aujourd’hui »

Le rap ce n’est pas son seul moteur, mais avec lui il s’envole, et nous on décolle, on grandit et on avance.

Une écriture qui part de l’instru, les émotions deviennent des mots qui seront portés par le son.

« Ce qui me fait kiffer dans le rap, c’est le côté rythmique de la chose, rebondir sur la batterie, laisser la place à la musique. Un texte juste récité ça ne me fait pas plaisir, il manque quelque chose »
Nob(ru)

Un premier véritable album qui ne vient pas de nulle part, après bien des freestyles et des scènes;

Ton Feu, sur ce titre où le constat négatif est devenu positif, il s’interroge quand il dit « Elle est où ta flamme », un titre qui nous invite à être solidaire à rallumer ce feu éteint trop tôt…

 

L’actualité est toujours proche du rap, et le titre « Bassesse » qui est le dernier titre écrit devrait toucher beaucoup de monde tel une caresse qui se rappelle à nous si on fait un écart…

P’tit Con que vous pouvez découvrir avec un clip résumerait presque l’album à lui seul, l’histoire d’une vie qui file et que l’on devrait mettre à profit pour partager ce qu’il y a de mieux en nous en laissant loin derrière nos divisions.

L’envie de plus d’ouverture se fait sentir au détour de chaque mots, reste maintenant à partager ce message avec ceux qui ne sont pas encore convaincus!

Et évidemment il y a ces petits bonheurs qui se cachent dans l’album, mais là tout est question d’attente, et découvrir un titre comme « Amer » avec ce son hyper lourd et imposant qui flirte avec les meilleures productions old school est une pure merveille!

L’efficacité passe par les mots, et cette musique qui avec un oeil vers le futur a toujours à l’esprit ce qui se faisait de meilleur hier!

Coté musique, Nob s’est entouré de quatre beatmakers, ClemBeatz, Chess, Slone et Hazma, qui ont chacun apporté un peu de leurs univers.

Chez Moi, est une belle aventure urbaine qui nous invite dans l’univers de lui, de nous, de vous, ce « chez moi » qui fait peur, ce « chez moi » qui n’est pas toujours respecté par tout le monde, ce « chez moi » dans lequel il se passe bien des choses, ce « chez moi » dans lequel on devrait tous entrer avec respect pour écrire l’histoire sans appréhension aucune.

La course, ce titre est excellent et pour plusieurs raisons, une course et une prouesse vocale sur une douce et lente mélodie, mais surtout un texte en forme de coup de pied au cul, il est temps d’arrêter de se regarder et de voir plus loin que le bout de son nez.

Des thématiques plutôt vastes, un peu d’humour et surtout des textes forts portés par des beats efficaces!

P’tit Con c’est l’album qui faut écouter dès le 17 février 2017…

01 – L’Ego
02 – Avant d’Agir
03 – P’tit Con
04 – Ton Feu
05 – Gènes et Rations Feat. Mon Père
06 – Exhibo
07 – Des Mensonges
08 – Peine Perdue Feat. Remo (Yépa)
09 – La Course
10 – Bassesses
11 – Tempête
12 – Découpe Les Feat. Neyg, Lazare
13 – Amer
14 – Un jour avec Feat. Remo (Yépa)
15 – Chez Moi

 

http://www.facebook.com/lebonnob/

Soutenir Framasoft