Interview de Echo, Le groupe Rock!


Kalis est un groupe Français, leur projet musical c’est « Electroshok », et le nom est bien choisi car le résultat quand on les écoute est bien là !

Je vous propose de les découvrir à  travers cette interview et les quelques questions que j’ai posé à  ECHO (Kalis) qui est composé de 5 membres et non quatre comme je l’ai laissé penser dans ma première question.

kalis

Vous êtes quatre dans le groupe Kalis, pouvez vous vous présenter ?

Alors en réalité nous sommes 5 !
Honneur aux filles :
Emma, la pianiste, est professeur de français dans la vie de tous les jours, elle a écrit avec moi les paroles de tous les titres. C’est une pile haute tension qui ne s’épuise jamais. Elle rythme les journées de toutes les personnes qu’elle rencontre.

Ensuite Anaël, le guitariste, est étudiant en sciences. Un futur virtuose, même si je trouve qu’il l’est déjà  un grand peu ! Un grand cœur avec des doigts en or.

Valentin, le bassiste est également étudiant. C’est un grand bonhomme super « cool ». Zéro stress, toujours de bonne humeur. Et avec une basse dans les mains, pas de doute, il est dans son élément.

Thibaut, le batteur, est ingénieur dans le bâtiment. Il est l’archétype du mec bon dans tout ce qu’il fait ! Et à  la batterie, il est tout simplement énorme ! C’est notre quartz à  nous !

Enfin, moi (Kalis). Je suis chef d’une petite entreprise d’informatique. (Me décrire est tout de suite beaucoup plus délicat) Disons que mon talent, c’est la composition ! Tous nos titres sortent de ma cervelle. Je suis bien sûr également le chanteur du groupe.
Comment avez-vous formé ce groupe ?

A l’origine, il y a un bain de musique où je flotte depuis petit.
Depuis de nombreuses années, je travaillais la musique seul dans mon home studio. Enchainant la création de centaines de compos, cherchant à  trouver le style qui me correspondait le plus, à  parfaire ma logique musicale, et à  apprendre à  maitriser un minimum ma voix.
Puis il y a 8 mois, j’ai décidé que le temps était venu et qu’il fallait que le vrai projet voie le jour!
Je me suis mis en quête d’instrumentistes (annonces, internet, amis…) sur la même longueur d’onde que moi. Et avec patience, et après quelques semaines, le groupe a vu le jour. Et il faut croire que la chance été de mon côté, car je n’aurais pas rêvé mieux que ces 4 musiciens qui à  présent me complètent !

D’où vient le nom que vous avez choisi pour votre groupe?

En premier lieu, nous sommes apparu sur internet sous mon pseudo « Kalis »
Malheureusement, ce nom est déjà  protégé par un autre groupe français.
Nous avons donc, après de longues discussions, choisi le nom « Echo » qui résonnait le mieux à  nos 4 paires d’oreilles, pour nous représenter. L’idée de « rémanence » véhiculé par ce mot nous a plu. Quand nous arrêtons de jouer, nous espérons que l’Echo de nos chansons continue de rebondir dans la tête de nos auditeurs !

Quelles sont vos influences musicales?

Je dirais qu’à  nous 5, nous sommes le réceptacle de toutes les influences possibles.
Bien sûr, nous avons nos repères communs tels que Radiohead, Dream Theater, Noir Désir, Muse, Système of a Dawn, Coldplay, The Police, Moby… et tellement, tellement d’autres encore !

Votre projet Electroshok est il là  pour tenir éveillé le monde en musique?

Ce serait, je m’en rends compte, extrêmement présomptueux de notre part de voir les choses sous cet angle. Mais il y a effectivement dans toute création un peu de ça: on a l’envie de faire partager notre univers pour qu’il se développe. Comme beaucoup trop de gens ces derniers temps, nous sommes nous aussi lassés par ce qui nous est aujourd’hui imposé par les médias en terme de musicalité. Alors que notre cher pays est un véritable nid à  talents.
Nous voyons la musique comme une œuvre soignée, travaillée, inspirée, infusée de nos vies, et qui déborde de nos ressentis, de nos envies… bref, nous la voulons vivante et sincère !
Ce qui fait absolument défaut à  la plupart de ces « tubes » qu’on nous assène à  longueur de journée, ceux que l’on entend au moins une fois par heure sur chaque grande chaîne de radio.
J’aimerais qu’on revienne à  de la musique plus personnelle, laissant libre champ à  la découverte de nouveaux univers musicaux plus intimes, et moins stéréotypés.
Nous espérons sincèrement contribuer à  ce changement.

Vous avez opté pour une production via le web, pourquoi ce choix?

A vrai dire, il ne s’agit pas réellement d’un choix. Les possibilités pour se faire produire ne sont pas bien nombreuses ; et l’autoproduction n’est pas à  notre portée financière.
De plus, il faut bien admettre que ce type de plateforme web (akamusic) permet de se faire une idée de notre potentiel musical au travers des commentaires et des investissements qui nous sont spontanément accordés, nous apprenons beaucoup en lisant nos auditeurs.
Un autre gros avantage de ce procédé jusqu’à  présent, est qu’il se fait de manière plus ou moins passive, et ne requiert pas énormément de temps de notre part. Or, nous sommes en pleine phase d’élaboration du projet final, et nous pouvons ainsi nous consacrer entièrement au travail de notre musique dès que nous en avons l’occasion. Cependant nous sommes conscients que ce site est récent et nous ne connaissons pas véritablement l’  » après AKA « . Personne n’a encore le recul pour nous le dire, mais nous aimerions sincèrement arriver au bout de notre objectif financier et voir ce qui se passe après la production… Les auditeurs nous suivront-ils encore, à  quel point et combien de temps?
Cela étant nous commençons à  chercher d’autres moyens de nous faire connaître et de diffuser notre musique…

Et si les internautes veulent vous voir, avez vous des dates de concerts prochainement?

Les dates ne devraient pas tarder à  être communiquées. Nous sommes désireux de pouvoir offrir un spectacle de qualité dès notre première scène, et nous travaillons encore d’arrache pied dans ce but.
Normalement, si tout suit son cours, nous devrions faire nos premières planches d’ici la fin de l’été.
Dans tous les cas, les dates vous seront transmises sans faute !

Avez-vous un mot pour les lecteurs d’hebdoblog qui seront électrisés par votre musique??

Comme ils ont pu le lire, notre projet musical est encore un tout nouveau né de la musique française. Mais j’aime à  croire que son potentiel séduit déjà  ! Et que notre plaisir de créer et de jouer, deviendra très vite un plaisir partagé par nos auditeurs et spectateurs. Car, finalement, chaque musique que nous créons, est avant tout un don que nous leurs faisons et que nous voudrions qu’ils reçoivent. Nous voulons qu’ils sachent que chaque encouragement nous inspire.
Suivez-nous ! Soutenez-nous ! Et nous continuerons à  vous en mettre plein les oreilles et le cœur !


Merci pour vos réponses et à  très bientôt.

Après cette interview je vous invite à  les découvrir à  travers leur musique sur akamusic ou en vidéo avec le titre « Lie to me »

Soutenir Framasoft