Hypnolove – Winter In The Sun version Sexplicite #NSFW + Ghost Carnival (album)


Vous aimez Hypnolove, et bien les revoilà  de retour après le tube « Holiday Reverie » sortie l’an passé, c’est autour de « Winter In The Sun qui revient pour réchauffer l’atmosphère!

Un titre extrait de l’album « Ghost Carnival » qui a déjà  été encensé par la critique, et il faut dire qu’il le mérite bien puisque leur musique est un mélange parfait de ryhtmes fraîchement débarqué des caraïbes et d’une voix suave, celle de Findlay Brown, tout cela avec une guitare et un vieux synthé Gimmick.

Un mélange génial pour un style unique, hors norme même!

L’Edit de « Winter In The Sun » est signée Pilooski qui avait travaillé il y a quelques années sur celui de notamment travaillé sur celui de Frankie Valli « Beggin ».

Un talent mit ici au service d’un titre, qui est sublimé tout en finesse…

Winter In The Sun en version non censuré


Une vidéo réalisée par Mathieu Tonetti et Bianca Benloukil

En attendant d’en découvrir plus, direction http://hypnolove.bandcamp.com pour découvrir ce nouvel album!

Un mélange, un vrai mélange d’électro pop, de cors français et de harpes, oui vous avez bien lu!

Et si c’est la surprise en découvrant ce programme, la surprise est encore plus grande en écoutant cet album détonnant par sa qualité et surtout son audace.

Oui, de l’audace il en faut pour nous proposer un album comme celui-ci, et le trio basé à  Toulouse (pas très loin d’hebdoblog) mais qui va chercher ses origines en France, au Portugal ou en Allemagne a beaucoup d’inspiration.

Pour oser un album comme Ghost Carnival il faut de la passion, et pour tout vous dire, cet album transpire la passion, une passion de la musique qui vient de loin, d’un apprentissage et d’une prise de conscience de la musique insufflée par l’électro-pop, New Order ou Pet Shop Boys (ça remonte à  loin, et pourtant l’inspiration est là ), mais il y a évidemment plus qu’une période musicale qui peut influencer tout une musique.

Pour l’occasion c’est le producteur Mickey Moonlight, l’anglais d’Ed Banger qui est aux commandes, et quand on écoute cet album qui pourrait bien ressembler à  un total bazar et qui pourtant est totalement en ordre, en ordre de bataille certainement pour lancer l’assaut vers un public déjà  conquis!

L’ouverture en dit déjà  long sur cet album, car si je vous parle d’électro c’est bien un Cor français qui nous met l’eau à  la bouche, en version corne de brume comme pour nous dire, préparez vous on arrive, et oui c’est bien eux car quelques instants plus tard une rythmique phat et clairement lourde débarque.

Holiday Reverie c’est le coté Zouk du trio, vous connaissez déjà  puisque on vous en avait déjà  parlé

Midnight Cruising c’est l’électro pop qui revient au galop, que c’est beau!

Winter In The Sun est un titre interprété par Findlay Brown et sa voix suave qui en accrochera plus d’une et plus d’un!

Come To My Empire c’est le titre qui va faire monter la tension, toujours électro pop mais peut-être un peu plus sombre.

Beyond Paradise c’est un titre qui monte qui monte, vive les arpèges qui remonte qui remonte, et en plus on a le plaisir de découvrir des voix féminines, celles des Puro Instinct.

Ghost Carnival qui donne son titre à  l’album est plutôt génial, un titre sur lequel on découvre une voix de 9 ans tout juste, celle de Freya Parry, beaucoup de magie, un peu de coté sombre, le brouillard se lève et laisse place à  un univers magnifique.

Sleepwalker nous replonge dans un monde fait de claviers italo, et on adore ça car les claviers sont bien en avant!

Goodnight Kiss, rien à  ajouter, ce titre pourrait presque nous faire pleurer, mélancolie au programme, douce mélodie, tout est là  pour clôturer un album de neuf titres, un album qui déclenche des émotions, un album magique, un album qui rapproche les contraires, un album en guise de voyage…

Voilà , on vous a enfin parlé de ce bel album qui vaut le détour…

hypnolove-ghost-carnival


Soutenir Framasoft