Cosmic Dancer, le voyage électro de DATCOM


Si vous arpentez avec passion les couloirs de soundclound, peut-être faites vous partie de ceux qui ont déjà apprécié la musique de DATCOM qui a pris la 10 ème place avec sa musique pour le projet Aurora 2.0 dans le top 100 des sons ambiants de la plateforme.

Aujourd’hui c’est pour vous présenter Cosmic Dancer son nouvel EP disponible depuis le 6 avril 2017 que l’on partage avec vous ces quelques mots.

Un DJ producteur talentueux qui imagine sa musique tel un carnet de voyage qui nous donnera envie de découvrir son univers musical en suivant ses pas.

L’auditeur est rapidement embarqué pour une virée géniale dès les premiers instants du titre Landing qui ouvre cet EP, c’est paradoxal de parler d’envol pour ce titre, mais de cette façon on profitera au maximum de lui!
Cette fois les sirènes qui raisonnent sont plutôt des fusées qui décollent avec nous, vers une destination inconnue, impatient d’en découvrir plus…

Ces sonorités géniales ils les imagine en s’inspirant de films de science-fictions de son enfance comme Willow par exemple.

Il y a un truc qui ne trompe pas dans sa musique, c’est cette constance dans le mélange de plusieurs influences musicales, sa signature sonore.

La musique électronique il la découvre avec des artistes comme Dominik Euldberg ou encore Max Cooper.

Aujourd’hui il rejoint maintenant le JFX LAB pour ce nouvel EP totalement hypnotique.

Landing c’est le titre le plus mélodique de cet EP;

Cosmic Dancer sort l’artillerie lourde avec des basses appuyées et des sons qui tranchent dans le vif! Un espace infini fait d’échos et de sonorités qui percutent les parois invisibles de l’univers!

Avec Craterellus on parcourt les sous bois de cet EP, un univers enivrant duquel on souhaiterait ne jamais sortir. Une musique moléculaire qui semble s’échapper par à-coups comme pour mieux enchanter le paysage.

Impossible de ne pas se mettre à danser à l’écoute de The Signal qui est pas mal déconcertant à la première écoute tellement il y a une profusion de sons, mais c’est bien ce chaos harmonieux qui fait toute sa beauté.

Pour embarquer sur cet EP c’est par ici


Soutenir Framasoft